Augmentation du volume de la prostate

L’augmentation du volume de la prostate (hyperplasie de la prostate) correspond à une multiplication bénigne du nombre de cellules de la prostate, généralement liée au processus normal de vieillissement.

Résumé

L’augmentation du volume de la prostate (hyperplasie de la prostate) correspond à une multiplication bénigne du nombre de cellules de la prostate, généralement liée au processus normal de vieillissement. Ce grossissement entraîne des difficultés d’écoulement de l’urine et une irritation de la vessie, et donc de nombreux problèmes liés à la miction (besoin impérieux d’uriner, jet d’urine plus faible, urine résiduelle, etc.).

Symptômes

Principe: les symptômes sont causés par les difficultés d’écoulement et l’irritation des muscles de la vessie.

Premiers signes

  • Temps nécessaire pour commencer à uriner plus important
  • Jet d’urine plus faible, avec des interruptions (en dépit d’efforts plus importants)
  • Ecoulement résiduel de gouttes d’urine après avoir uriné
  • Besoin fréquent d’uriner, en petites quantités (même la nuit)
  • Besoin pressant, qui se caractérise par une impérieuse nécessité d’uriner
  • Rarement: douleurs à la miction

Hyperplasie de la prostate avancée

  • Evacuation incomplète de la vessie:
    • Sensation de présence d’urine résiduelle, pression dans le bas-ventre, vessie distendue
    • Besoin constant d’uriner
    • L’urine résiduelle favorise les calculs urinaires et les infections urinaires chroniques.
  • Incontinence urinaire
  • Sang dans les urines: ulcérations de la paroi distendue de la vessie (coloration rouge de l’urine)
  • Rétention urinaire: impossibilité d’uriner, envie lancinante d’uriner

Complications et séquelles

Causes et traitement

Causes

  • Augmentation bénigne du volume de la prostate
    • Influence hormonale (modification du rapport entre œstrogènes et testostérone)
    • Facteurs de croissance
    • Prédisposition familiale
    • Dans le cadre du processus normal de vieillissement (augmentation de la fréquence à partir de 50 ans)
  • L’urètre est pratiquement «emprisonné» par la prostate.
    • Cela entraîne des difficultés d’écoulement de l’urine.

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Palpation de la prostate
  • Echographie
  • Analyse d’urine
  • Analyse de sang (taux de PSA)
  • Le cas échéant, description et mesure de la miction
Traitements possibles
  • Attente contrôlée (si la souffrance n’est pas trop importante)
  • Médicaments (pour «apaiser» les muscles de la vessie, inhiber la croissance de la prostate)
  • Cathéter urinaire (situation aiguë)
  • Intervention chirurgicale (via l’urètre ou la région abdominale)
    • Conséquence: l’éjaculation reste souvent «sèche».
    • Effets négatifs rares sur la capacité d’érection (troubles de l’érection)

Que puis-je faire moi-même?

  • Il est en principe impossible d’empêcher l’augmentation du volume de la prostate.
  • Important: prendre des mesures en temps voulu.
  • Eviter les facteurs suivants, le cas échéant:
    • Position assise prolongée
    • Plats fortement épicés, consommation d’alcool
    • Constipation, exposition au froid
  • Il n’est pas nécessaire de limiter l’activité sexuelle.
  • Prendre des préparations à base de plantes (p. ex. extraits d’ortie et graines de courge)

Obtenez une Recommandation de prévention personelle.

Remèdes maison

  • Appliquer des compresses chaudes à base d’herbes (fleurs de foin, graines de lin) au niveau du bas-ventre
  • Appliquer des feuilles de chou
  • Faire des bains de siège avec de la prêle et essayer de vider sa vessie
  • Faire des bains de pied chauds (mélanger une poignée de sel et de la cendre de bois)

Quand consulter un médecin?

  • Contrôle annuel de la prostate à partir de 50 ans
    • Même sans symptômes et après une intervention chirurgicale
    • Objectif: détection précoce d’un cancer de la prostate
  • Coloration rougeâtre de l’urine
  • Incontinence
  • Urgence: impossibilité d’uriner (rétention urinaire aiguë)

Synonymes

Augmentation du volume de la prostate, hyperplasie de la prostate, hyperplasie bénigne de la prostate, adénome de la prostate

Les primes 2022 en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains