Diverticule

Un diverticule est une cavité en forme de poche, souvent sans symptôme, qui se développe dans la paroi des organes creux en raison d’une fragilité localisée dans ces tissus.

Résumé

Un diverticule est une cavité en forme de poche, souvent sans symptôme, qui se développe dans la paroi des organes creux en raison d’une fragilité localisée dans ces tissus. Il peut toucher l’intestin, l’œsophage et la vessie. Il arrive aussi que des diverticules cardiaques se forment après un infarctus. Les poches formées dans la paroi des vaisseaux sanguins portent le nom «d’anévrisme». De plus amples informations sont disponibles dans les chapitres correspondants.

Symptômes

  • Souvent sans symptôme
  • Côlon (zone la plus souvent touchée)
  • Intestin grêle
  • Œsophage
  • Vessie
    • Tendance aux infections
    • Sensation de ne pas avoir vidé complètement sa vessie
    • Incontinence dans certains cas
  • Diverticule généralement accompagné d’un saignement
    • Présence de sang dans les selles, l’urine, l’appareil génital, etc.
    • Saignement chronique: fatigue, manque de globules rouges (anémie)

Complications

Causes et traitement

Causes

  • Classification générale
    • Vrai diverticule: saillie de toute la paroi d’un organe creux
    • Pseudo-diverticule: saillie de la muqueuse au niveau de la couche musculaire d’un organe creux
  • Fragilité des tissus conjonctifs ou des muscles
  • Traction sur la paroi de l’organe depuis l’extérieur
  • Augmentation de la pression à l’intérieur de l’organe (p. ex. en cas de constipation)

Facteurs de risques

  • Age > 60 ans
  • Médicaments (stéroïdes, opiacés)
  • Consommation d’alcool et de tabac
  • Activité physique insuffisante
  • Surpoids
  • Faible apport de liquides
  • Alimentation déséquilibrée, pauvre en fibres

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Examen physique
  • Analyse de sang
  • Imagerie (au choix)
    • Echographie
    • Endoscopie de l’intestin/de l’œsophage
    • Endoscopie de la vessie (cytoscopie)
    • Scanner (CT)
Traitements possibles
  • Conseils nutritionnels
  • Antibiotiques si nécessaire
  • Intervention chirurgicale, le cas échéant

Que puis-je faire moi-même?

  • Faire suffisamment d’exercice physique
  • Changer d’alimentation
    • Privilégier les aliments riches en fibres et pauvres en matières grasses: légumes, salades, fruits, céréales complètes
    • Le cas échéant, arrêter de consommer des aliments ayant un effet constipant
  • Boire suffisamment, env. 1,5 litre par jour (davantage en cas de fièvre et de transpiration)
  • Ne pas retenir les selles
  • Remèdes maison:

Quand consulter un médecin?

  • Sang dans les selles ou les urines
  • Saignement dans l’appareil génital (en dehors des règles)
  • Sécrétion jaune purulente dans les selles, les urines ou l’appareil génital
  • Forts maux de ventre
  • Accompagnés de fièvre
  • Incontinence
  • Constipation ou diarrhée qui se prolonge
  • Vomissements, régurgitation de restes alimentaires

Synonymes

diverticule

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains